Ville de Barcelonnette

Les expositions en cours

Arthur Aillaud_Barcelonnette_2021

ARTHUR AILLAUD

PEINTURES

Le musée de la Vallée accueille Arthur AILLAUD, fils du peintre Gilles Aillaud et petit-fils d'Émile Aillaud dont les racines familiales sont en Ubaye.

Arthur Aillaud (1973) vit et travaille à Paris, représenté par la Galerie La Forest Divonne (Paris / Bruxelles).

Petit-fils de l'architecte Émile Aillaud (1902-1988) ; fils de Gilles Aillaud (1928-2005) et de Camille Couturier, Arthur Aillaud expose enfin à Barcelonnette, sur les cimaises du musée de la Vallée ; après les lithographies et aquarelles de Gilles Aillaud et les sculptures de Laurence Aillaud (1929-2006).

Les AILLAUD ou la postérité du mouvement migratoire ubayen au Mexique

Les origines de la communaité artistique des AILLAUD, - Émile, Gilles, Laurence, et leur descendance, dont le peintre Arthur Aillaud, sont en Ubaye (vallée de Barcelonnette - Alpes de Haute Provence), plus précisément à Jausiers (canton de Barcelonnette), creuset du mouvement migratoire ubayen aux Amériques [1805-1950].

Les grands-parents Jacques-Émile Aillaud et Isabelle Plaisant émigrent en terre mexicaine comme beaucoup de leurs compatriotes "avec l'idée, comme tous d'y faire fortune. Et comme la plupart des Ubayens, ils commençent par vendre des étoffes […] avant de s'associer pour chercher de l'or et achètent des mines où bien entendu, ils ne trouvaient rien". Émile Aillaud, 1975. La disparition brutale de l'émigrant ubayen Jacques-Émile Aillaud, mortellement blessé en exploitant la dernière mine qu'il avait achetée, met un terme à l'aventure mexicaine de Jacques-Émile et Isabelle Aillaud, mais pas au lien très fort avec la vallée de l'Ubaye, berceau de la famille.

Communauté_familiale_Dessin_Fabio Rieti

Les Aillaud, une communauté familiale artistique

En 2005, le musée de la Vallée passe commande au peintre Fabio RIETI (1925-2020) d'une grande toile réunissant tous les membres de la communauté artistique familiale autour de la figure tutélaire de l'architecte Émile Aillaud (1902-1988) avec pour seule demande à l'artiste, la présence dans la toile d'une carte du Mexique, et l'introduction du payasge emblématique de la "Tour des Sagnes" à Jausiers.

L'œuvre monumentale (acrylique sur toile de lin - H 140 x L 280 m) réunit toute les générations - les enfants et les petits-enfants d'Émile Aillaud, sont [aussi] peintre(s), architecte(s), sculpteure… mais aussi les proches collaborateurs et amis de l'architecte dont le sculpteur François-Xavier Lalanne, le lithographe Franck Bordas, etc. Cette œuvre a été acquise avec le soutien de l'association Sabença de la Valéia. Les Amis du musée en 2006.

Á découvrir au musée de la Vallée, parcours permanent des collections.

Exposition_Arthur AILLAUD_2021.22

"Et l'entreprise d'Arthur Aillaud est une fouille"

La peinture d'Arthur Aillaud, comme il le dit lui-même, "prend des formes variées, allant d'une peinture figurative aux limites de l'abstraction", comme en témoigne les toiles sélectionnées par l'artiste et mises à disposition par la Galerie La Forest Divonne (Paris / Bruxelles) avec laquelle il collabore depuis 2006, 

"Une fouille de paysage depuis les fondations de béton de chantiers à l'abandon, jusqu'aux carrés de terre minutieusement grattés par un archéologue, exhumant avec patience le fragment d'un objet sans âge. Parfois, le sol lui-même devient le sujet du tableau, par une translation de l'aplat du sol sur le pan du mur de la galerie. Un pinceau laissé à terre ou une règle de fouille donnant seule l'échelle de cette image…. Si Arthur Aillaud utilise tous les moyens d'un narrateur omniscient […] il cultive dans sa peinture, dans sa manière et dans sa technique, la plus grande économie de moyens, développant ce qu'on pourrait appeler un minimalisme figuratif".

[Texte publié par la Galerie La Forest Divonne en 2021]

 

Découvrez l'artiste

image

Dossier de presse
Arthur AILLAUD à Barcelonnette

Exposition prolongée jusqu'au 10 mars 2022


Téléchargez le dossier de presse